projet / « Fifty Palettes »


En écho à la commission de rénovation urbaine, « Fifty Palettes », mobilier urbain temporaire, a été imaginé par mur-mur architecture et réalisé  en septembre 2011 aux Astelles  lors d’ateliers avec des volontaires du quartier Etouvie, à partir de cinquante palettes.

Invitation à la promenade,   lieu de pause, il devait se poser dans l’aménagement « prairie fleurie » d’Estelle Bilcocq au centre de l’espace Lorraine-Morvan.

Mais se pose le questionnement des normes, notamment celles de sécurité, et de frontières. Quel est-il ? Mobilier ? Œuvre artistique ? Ephémère ? Pérenne ?

Continuant d’interroger et en attente de réponses, « Fifty palettes » est amené à voyager de quartier en quartier, espérant retrouver une place définitive sur Etouvie.

Les retranscriptions écrites ont été réalisées à partir de captations sonores et stylographique par Sophie Douchain lors des ateliers et des différentes réunions de la commission rénovation urbaine et des débats sur le futur café associatif.

Cet atelier est proposé par le CSC Etouvie dans le cadre des actions de Gestion Urbaine de Proximité d’Amiens Métropole, et des Services Démocratie Locale et Vie Associative, et Politique de la Ville. Avec le concours des Astelles, de BENOîT WALBROU paysagiste du Bureau d’Etudes Espaces Publics et du Service Espaces Verts d’Amiens Métropole. Coordination La Briqueterie. Atelier animé par ESTELLE BILCOCQ plasticienne – BENJAMIN DISPARTI coordinateur du jardin du bout d’la rue – SOPHIE DOUCHAIN recueil de paroles et MUR-MUR architecture : OLIVIER PARENT-BOZO constructeur décors – XAVIER LEFRANCQ scénographe – JULIEN PRADAT architecte – AMELIE CAILLEUX stagiaire architecte.